Barbara Bui triple sa perte nette semestrielle

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Barbara Bui en difficulté

Le chiffre d’affaires du groupe s’est également replié de 14,8 millions d’euros. Soit un recul de 6,5% sur la période.

La marge brute de la société Barbara Bui spécialisée dans le mode et les accessoires dédiés aux femmes s’est également tassé à 5,5%, soit une baisse de 3,3 points du taux pour s’établir à 8,2 millions d’euros, contre 9,3 millions d’euros 1 an plus tôt.

Le groupe a également enregistré une perte opérationnelle, qui elle aussi a presque triplé en une année. Le montant de cette perte est équivalent à 11,2% des ventes du groupe alors que c’était de 3,7% la même période de l’année d’exercice précédente. Le groupe explique que ceci est surtout causé par le décalage de facturations.

Les perspectives du groupe Barbara Bui

Mais malgré ces résultats un peu décourageants, le groupe est bien optimiste. Il estime qu’il y a également un décalage de facturation au second trimestre de cette année, mais cela n’affectera pas du tout le carnet de commandes de la collection Automne-Hiver 2013 qui se trouve déjà sur une bonne orientation. Et cette commande contribuera de façon importante à la hausse de son chiffre d’affaires au second trimestre. En effet, le carnet de commandes présente une progression de 11%, qui devra permettre à Barbara Bui de réaliser une croissance à deux chiffres.

Le groupe a également annoncé qu’il a signé un contrat de partenariat avec DEMSA, une société turque leader du secteur de la mode et de luxe dans son pays. Au second trimestre, Barbara Bui ouvrira alors au second trimestre une boutique dans l’immeuble de Macka hôtel. Ce dernier se trouve dans le quartier luxe d’Istanbul.

À part cela, le groupe a également pu améliorer considérablement sa situation de trésorerie grâce à la cession de sa boutique milanaise de la Via Sant’Andra. Cette transaction est évaluée à 2,8 millions d’euros HT.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »